• Dernier épisode

    La radio des tas
    La radio des tas
    Émission 2
    /

    Voilà une nouvelle émission de la radio des tas !

    On retrouve le deuxième épisode de la série de Thierry sur la chourse, avec le témoignage de deux chourseuses qui parlent de la dimension collective du vol.

    La chourse

    Nous accueillons dans les studios Valéry Viallard, du collectif StopUrba63, qui nous a parlé de la mobilisation autour de la ZAD d’Orcet : une zone naturelle et agricole à défendre contre la bétonisation.

    Interview de Valéry Viallard, collectif StopUrba63

    Lise et Fama ont réalisé un petit reportage sur un club de foot un peu atypique. Le genre de club qui terrifie Zemmour. Il s’agit de Aguira qui est plus qu’un club de foot puisque c’est l’Association des Guinéens de la Région d’Auvergne Clermont-Ferrand. Le reportage se passe à l’occasion d’un match amical contre l’équipe du Sierra Leone organisé dans le cadre de la fête de l’indépendance de la Guinée. Un reportage tranquilou bilou avec des fouteux chouchous.

    Reportage auprès de l’Aguira

    Dans cette nouvelle chronique de l’étagère que dalle, Jean-Marie suit le fil de La privatisation numérique, déstabilisation et réinvention du service public, de Gilles Jeannot et Simon Cottin-Marx, publié en 2022 aux éditions Raisons d’agir. Les auteurs y décortiquent les mécanismes qui font cette privatisation, laquelle dépasse largement la vente ou de la mise en concurrence des entreprises publiques. Blablacar, Google Maps, Doctolib, StopCovid, voici quelques exemples qui illustrent ces mécanismes. Mais certains acteurs, fonctionnaires ou associations, tentent de proposer des alternatives. On pense ici aux Communs entre l’IGN et OpenStreetMap, ou encore à Framasoft, ou la Quadrature du Net.

    L’étagère que dalle
    à la source: dessin d'une personne en train de pisser

    Cécile propose le deuxième épisode de la chronique à la source qui remonte aux origines de l’idéologie néolibérale. Dans cet épisode, Jordi revient sur la tripartition politique qui s’impose sous la Révolution française entre conservateurs-réactionnaires, libéraux et communistes. Ces lignes de fracture se basent sur des clivages qui structurent toujours notre champ politique entre tradition, égalité en droit et égalité des droits.

    À la source

    Enfin, Aurélie nous propose d’aller voir dès mercredi au cinéma le Rio le documentaire Riposte Féministe, de Marie Perennès et Simon Depardon.

    Annonce du film Riposte Féministe

    Et pour la musique… Amaduro de Pongo et une version live de Deceptacon de Le Tigre.

    Rendez-vous le 13 décembre (13/12) pour la prochaine émission de la radio des tas, en direct sur Radio Campus Clermont et en podcast sur ce site dans les jours qui suivront.